Le Brésil de Neymar décroche l’or

Dans une ambiance incroyable au Maracana, le Brésil a décroché le premier sacre olympique de son histoire, en battant l’Allemagne. Un titre plein de symboles, acquis après une séance de tirs au but étouffante (1-1, 5-4 tab).

L’anomalie est réparée. Le Brésil, cinq fois champion du monde, a enfin remporté son premier titre olympique ce samedi, après trois finales perdues. Quoi de mieux qu’un premier sacre à domicile, dans un Maracana en transe ? Peut-être le nom de l’adversaire. Les Brésiliens ont triomphé devant l’Allemagne, devenue synonyme de drame national, depuis l’humiliation en demi-finale du Mondial 2014. Sous une pression énorme, le Brésil a eu des difficultés à entrer dans son match, face à des Allemands sans complexe. La Mannschaft a manqué de voir son pressing récompensé dès la 11e minute, quand Brandt a décoché une superbe frappe enveloppée du droit, seulement repoussée par la transversale.

L’homme : Neymar, héros à la hauteur
Un symbole à lui seul. Privé de la demi-finale du Mondial 2014 après un choc avec le Colombien Zuniga, Neymar avait assisté impuissant au naufrage brésilien à domicile. Star de la sélection olympique, le Barcelonais avait une mission : décrocher l’or, pour panser les plaies d’une nation. Après une mise en action difficile lors du premier tour, le joueur de 24 ans a tenu promesse.

Porté par le Maracana, il a débloqué la finale d’un coup franc génial. Un coup de patte des 20 mètres déposé dans la lucarne droite de Timo Horn. Un éclair pour déclencher une vague de joie au pays du football. Le sélectionneur Rogerio Micale avait affirmé vouloir être dépendant de Neymar avant le début du tournoi. La star auriverde lui a donné raison. Un but en quarts, deux buts en demies, un but en finale et le tir au but capital : Neymar a porté le Brésil jusqu’au sacre.

Edited by: Dimitry Virgile

No Comments Yet.

Leave a reply